Mots-clés

,

Suite à cet article http://lecerclebleu.blogspot.fr/2017/01/piaget-structuralisme-xvii-structures.html , nous allons arriver à une page particulièrement intéressante. Piaget est enfin sur son terrain, celui de l’apprentissage par l’enfant des structures, et l’utilisation de ces dernières. Nous sommes page 54 :
Piaget_Structuralisme_page_54
dans cet article http://lecerclebleu.blogspot.fr/2015/09/histoire-de-la-philosophie-piaget.html. En effet, on notait là que pour Piaget, tout était parti du groupe des déplacements. Des phrases comme :   » Le groupe est ensuite un instrument essentiel de transformations, mais de transformations rationnelles qui ne modifient pas tout à la fois, et dont chacune est solidaire d’un invariant  » vont ici prendre le sens qu’elles avaient sans doute réellement pour Piaget. (1)
 » Les structures logiques mettent même une bonne douzaine d’années à s’élaborer […] celles-ci aboutissent par leur construction même à la nécessité que l’apriorisme a toujours cru indispensable de situer au point de départ, mais qui en fait, n’est atteinte qu’au terme.  « 
Explicitons cette phrase qui réécrit le côté circulaire de l’éducation : je transmets des structures que j’ai reçues. Ainsi, j’attends que l’enfant obtienne à la fin ce que je vise au départ. Et moi, transmettant un savoir structuré par les formes logico-mathématiques, vais découvrir en m’y penchant, ces mêmes structures.
C’est Piaget qui souligne  » au terme ». Le mystère sur lequel Piaget met le doigt, et qui en quelque sorte absout ses errements précédents, est ce retour à la primauté de la transmission.
L’invariant dont parle Piaget est pour lui le cadre d’apprentissage de l’enfant :  » Les facteurs fonctionnels sont l’assimilation, ou processus selon lequel une conduite se reproduit activement et s’intègre de nouveaux objets (par exemple sucer son pouce en l’intégrant dans le schème de la tétée) ».
On voit par où ceci rejoint le pictogramme d’Aulagnier. Ou encore :  » Les éléments structuraux sont essentiellement certaines relations d’ordre (ordre des mouvements dans un réflexe, dans ceux d’une habitude, dans une connexion entre moyens et les buts poursuivis), les emboîtements (subordination d’un schème simple comme saisir à un autre plus complexe comme tirer) et les correspondances (dans les assimilations récognitives etc.). »
On voit comment Piaget réancre ses découvertes dans une topologie du vivant  (2), et même du biologique (haptique de  » saisir ») qui encore une fois rappelle la zone-fonction du besoin chez Aulagnier.
Piaget_Structuralisme_page_55
pour en arriver, page 55, à :  » Or, par le jeu des assimilations simples et réciproques, ces formes élémentaires de coordination permettent, dès le niveau sensori-moteur antérieur au langage, la constitution de certaines structures équilibrées, c’est à dire dont les régulations assurent déjà un certain niveau de réversibilité. Les deux plus remarquables sont d’abord le groupe pratique des déplacements (coordination des déplacements, détours et retour : voir §5), avec l’invariant qui lui est lié, c’est à dire la permanence des objets sortant du champ perceptif et pouvant être retrouvés en reconstituant leurs déplacements;  « 
Là on voit comment Piaget s’arrime également à ses origines : c’est il me semble avec le groupe pratique des déplacements qu’il aura la première fois l’intuition de ce en quoi le groupe sert la structure. Mais aussitôt, il arrime aussi la notion à un cas on ne peut plus concret, à savoir la  » poursuite  » par le nourrisson d’un objet disparu du champ visuel : en refaisant à l’envers les mouvements qui ont causé la disparition, le nourrisson retrouve l’objet.
 » et ensuite cette forme de la causalité objectivée et spatialisée qui intervient dans les conduites instrumentales (tirer à soi les objets en utilisant leur support ou un bâton etc.). On peut donc déjà parler d’intelligence à ce niveau, mais d’une intelligence sensori-motrice, sans représentation et essentiellement liée à l’action et à ses coordinations ».
On verra avec Laurier que l’idée a tenté certain courant linguistique de n’accorder le sens qu’aux énoncés liés à une perception immédiatement vérifiable.
 » Sans représentation », je pense que cela reste à prouver et c’est bien sûr ce que nous ambitionnons en arrivant (si, si) à Aulagnier.

.

mathématicien_william_thurston

https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Thurston

Nous verrons dans l’article suivant comment Piaget va  » récupérer  » en quelque sorte le concept de structure à partir de ce qui restait perceptif.

 (1) Je rappelle la définition :   » La groupe de Poincaré ou symétrie de Poincaré est l’ensemble des isométries de l’espace-temps de Minkowski. Il a la propriété d’être un groupe de Lie non-compact à 10 dimensions. « 
(2) On rappelle, supra :  » Enfin les troisièmes structures mères sont de nature topologique, fondées sur les notions de voisinage, de continuité, et de limite ».

On voit là les notions sur ce que j’appelle les briques sémantiques http://lecerclebleu.blogspot.fr/p/categories-s.html, c’est à dire tous les unités  » sémantico-perceptives », si je peux me permettre cette horreur. En d’autres termes, une unité de sensation qui aurait du sens, une sorte d’unité de sens. La  » chaîne syntaxique  » avalée par les oreilles de l’auditeur serait alors passée à l’interprétation, comme une bande en braille défilant entre les doigts d’un aveugle, et déclenchant par une sorte de perception cérébrale la réactivation des contextes « en creux  » (clé / empreinte) qui  » rallument  » dans le cortex la scène évoquée, et donc le sens.

Publicités